Magnétiseur à Chartres

Comment s'y retrouver dans les centaines de thérapies

Articles

Nous pâtissons de la plus ancienne loi de 1803 (comparé à l'Europe) sur l'exercice de la médecine en France, qui n'a malheureusement pas ouvert la santé aux thérapies alternatives. Partant de là, ces pratiques restent plus ou moins confidentielles, ne sont pas suffisamment étudiées, expliquées et encadrées. L'état fait en sorte de marginaliser ces Médecines non Conventionnelles, tout en reconnaissant que 50 à 70% de la population y a recours. Cette politique de l'autruche nuit principalement à vous, usagers. 

Afin de changer cette politique qui n'a que trop duré, je conseille vivement à mes clients d'oser parler  à leur médecin de toutes les thérapies alternatives dont ils ont bénéficié pour leur plus grand bien, et qu'ils imposent leur vécu, quelque soit la réaction du médecin. Ceci afin de faire progresser les mentalités et reculer l'ignorance. Il nous faut bien progresser, ne serait-ce que pour être remboursés de ces séances qui coûtent plus cher car plus longues qu'un passage de 10 mn chez le médecin.

Pour avoir pratiqué différents types de thérapies et au vu de mon expérience, je me permets de vous éclairer sur les champs d'interventions de celles-ci. Ce n'est jamais fait et ainsi quantité d'entre vous se retrouvent à multiplier différents soins pour un même mal, tout à fait inutilement. Voici ces divers niveaux :

  • Les thérapies physiques et nutritionnelles : ont une action immédiate mais le plus souvent ne vont pas à la source du problème, qui risque donc de revenir. (ostéopathie, chiropraxie, étiopathie, massage, diététique, naturopathie, nutrition ...)
  • Les thérapies énergétiques : ont une action qui s'étale dans le temps, pas toujours immédiate, plus profonde et durable que les thérapies physiques mais moins que celles qui sont psychocorporelles, psychiques psycho-émotionnelles, énergético-émotionnelles, émotionnelles. (magnétisme, acupuncture, shiatsu, réflexologie, auriculothérapie, reiki, kinésiologie ...)
  • Les thérapies psychocorporelles, psychiques, psycho-émotionnelles, énergético-émotionnelles : ont une action progressive pour la plupart, plus rapide pour d'autres, et plus profonde que les thérapies physiques et énergétiques (psychothérapie, gestalt thérapie, sophrologie, EFT, EMDR, hypnose ...)
  • Les thérapies  strictement émotionnelles : ont une action beaucoup plus profonde que toutes les autres thérapies, et ainsi rejaillissent non seulement sur des symptômes mais aussi dans diverses domaines en même temps (professionnels, personnels, relationnels, comportementaux ...), et de ce fait sont plus durables que tout autre thérapie. (thérapie primale, thérapie d'accompagnement émotionnel ...).

De ce fait il est inutile de suivre plusieurs thérapies de même niveau - hormis physiques et nutritionnelles - en même temps (exemple : acupuncture et magnétisme, reiki et shiatsu, EFT et EMDR ...) car elles produisent les mêmes effets (si le thérapeute est compétent). De plus vous avez tout intérêt à vous adresser à une thérapie émotionnelle pour le retentissement dans votre vie en général et la durabilité des effets, à moins de souhaiter seulement le soulagement d'un symptôme, en prenant le risque qu'il réapparaisse sous la même forme ou une autre.

Dans tous les cas, il est préférable de se fier parallèlement au bouche à oreille, ou aux témoignages sur les sites, ou pages Google, vérifier aussi l'éthique du professionnel, son expérience et ses tarifs. Malheureusement sa formation n'est pas forcément un gage de qualité et de sérieux. Pour être thérapeute en Reiki, il suffit de 2 jours, la méthode Access Bar une journée, allez voir sur Internet selon la thérapie choisie ce qu'il en est. Les professionnels comme les usagers croient à tort qu'il suffit de bien posséder une technique thérapeutique pour être un bon thérapeute, or c'est tout à fait insuffisant. On oublie trop que la relation de soin est faite d'échanges de paroles, regards, mimiques, postures, comportements ... qui ne sont que sommairement - voire pas du tout - étudiées en formation ; en gros la qualité d'être du thérapeute et le travail sur soi ne sont ni exigés, ni un élément prépondérant pendant tous ces apprentissages.

De votre position de vulnérabilité (du fait de votre souci de santé), un soignant (thérapeute ou autre) peut abuser, volontairement ou involontairement de votre situation. Alors gardez bien votre indépendance d'esprit, écoutez votre ressenti et votre intuition, afin de vous respecter.

Les thérapeutes d'Univers Santé suivent scrupuleusement tous les préceptes précédents.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.